jeudi 14 septembre 2017

"Histoire et Cinéma" à l'Institut Lumière 2017 - 2018

Bonjour à tous


Comme chaque année, je propose un cycle de conférences "Histoire et Cinéma" à l'Institut Lumière, avec cette année des nouvelles séances pour coller au plus près des programmes de collèges et de lycées pour les classes étudiant le monde contemporain.

Le programme de ciné-conférences « Histoire et Cinéma » a pour objectif de montrer combien les films sont des témoins de leur temps. Chaque séance aborde des points des programmes d’Histoire
contemporaine du collège et du lycée et est constituée de nombreux extraits de films de l’époque étudiée. Des commentaires en direct analysent le langage cinématographique utilisé et les idées se trouvant dans les films. Qu’ils soient dits de « patrimoine » ou bien des films populaires, ils sont abordés dans ces conférences comme les sources historiques qu’ils sont.
Les séances « Histoire et Cinéma » sont aussi un moyen de permettre la transdisciplinarité enseignements (lettres, philosophie, langues) en fonction des séances.
Enfin, des fiches pédagogiques à compléter accompagnent le plan de la séance et reprennent les titres des films, afin que les élèves puissent se souvenir d’un, de deux et pourquoi pas de tous les films dont ils auront vu un extrait !


Les inscriptions se font auprès de l'Institut Lumière en contactant Elodie Cartier Millon:
- par téléphone au 04 78 78 18 89
- par formulaire:  préréservation

* Coût par élève: 4 € (Carte "Pass Région" acceptée)
* Possibilité de réserver une autre date (voir conditions et disponibilités avec Elodie Cartier Millon).
* Possibilité de réserver une séance dans vos murs: me contacter pour les conditions:
- par téléphone: 06 45 32 75 58


 PROGRAMME "HISTOIRE ET CINÉMA" À L'INSTITUT LUMIÈRE - 2017/2018:

Ø  Jeudi 16 novembre 2017
10h00  - Classes de Premières - Guerre Froide et nouvelles conflictualités (de 1947 à nos jours)
Parce que le cinéma n’est jamais aussi efficace que dans des histoires manichéennes pour toucher les masses, il a donc été largement utilisé pour produire de nombreux films vantant l’idéologie de chacun des camps. La séance abordera essentiellement le point de vue américain avec quelques extraits de films du bloc de l’Est.


14h30 - Classes de Troisièmes - La Seconde guerre mondiale : guerre d’anéantissement (1939 – 1945)
Outil de propagande idéologique, le cinéma montre également l’implication totale des belligérants pour détruire l’ennemi : mobilisation humaine, innovation technologique, industrialisation massive.
Mais la situation de la France n’est pas absente des cinéastes, français comme américains.
Quant au sort des Juifs, il faut attendre l’après-guerre et parfois bien au-delà pour oser aborder le sujet du fait génocidaire.


Ø   Mardi 16 janvier 2018
10h00 - Classes de Terminales - Les États-Unis et le monde depuis 1918
La puissance américaine s’est imposée progressivement au monde après sa participation à la Première guerre mondiale, tant par ses aspects économique, culturel, idéologique et militaire. Le cinéma fut pour cette occasion un vecteur sensationnel de communication de cette réalité. La séance revient donc sur la mise en place de cette puissance jusqu’à sa remise en cause en ce début de 21e siècle en passant par son apogée dans les années 1990.


14h30 – Classe de Troisièmes - Un monde bipolaire au temps de la Guerre Froide (1945 – 1991)
La période de la guerre froide oppose deux camps et deux idéologies radicalement opposées. Cette vision binaire du monde a suscité alors des productions de films souvent manichéens vantant l’idéologie d’un camp et diabolisant celle du camp adverse. Le point de vue de la séance sera celui occidental.


Ø  Jeudi 8 mars 2018
10h00 Classes de Troisièmes - Affirmation et mise en œuvre du projet européen (de 1948 à nos jours)
Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, l’Europe est écrasée entre les deux blocs. Autour des deux ennemis majeurs, la France et l’Allemagne, le cinéma va accompagner sous différentes formes les volontés politiques d’une construction européenne autour du commun plutôt que sur les différences.


14h30 - Classes de Quatrièmes -  Révolution industrielle et colonisation (de 1895 à 1940)
Le 7e art est surtout lié au développement industriel dont il est de fait issu : progrès technologique et consommation de masse. Les œuvres des débuts du cinéma vont présenter le monde tel qu’il est dessiné par les puissances industrielles et coloniales. Cette séance pour les classes de 4e permet d’aborder avec des films simples, contemporains ou légèrement postérieurs à la 1ère guerre mondiale, le programme de fin d’année tout en appréhendant déjà un peu les enjeux évoqués en 3e . 


Ø   Jeudi 17 mai 2018
10h00 – Classes de Premières - Les combats de la Résistance et la refondation républicaine (1940 à 1946)
La situation de la France pendant la guerre a été filmée par des cinéastes français mais également par les cinéastes américains, témoignant autant de la réalité du régime de Vichy que de la Résistance et de son organisation préparant le retour à la République, incarnée alors par Charles de Gaulle.


14h30 - Classes de Premières - La République et les évolutions de la société française (depuis les années 30)
Le cinéma français est un cinéma social qui a fait des citoyens ordinaires des héros de cinéma. Des ouvriers des années 30 aux femmes émancipées, bien des films ont illustré l’évolution de la société française.


À très bientôt
Lionel Lacour



Aucun commentaire:

Publier un commentaire