dimanche 25 septembre 2016

Lumière 2016: "Sciuscià 70" ou le retour vers le néo-réalisme italien.

Bonjour à tous

Le Dimanche 9 octobre 2016 sera programmé en Avant Première le documentaire Sciuscià 70 de Mimmo Verdesca à l'Institut Lumière (salle 2 - Villa). Ce film revient sur l'œuvre de Vittorio De Sica sorti donc en 1946 et Oscar du meilleur film étranger.

Comment expliquer, avec un tel prix, que ce film ait été finalement peu récompensé en salle? Le sujet peut-être, celui d'enfants des rues dans l'Italie de l'immédiate après-guerre. Mais d'autres films ont traité ce sujet avec davantage de succès comme Allemagne, année zéro d'un autre Italien, Roberto Rossellini, en 1945. Peut-être que le public italien était prêt à accepter de voir des orphelins ailleurs que dans son propre pays.
Le succès n'eut peut-être pas eu la chance de se trouver ensuite puisque le film de Vittorio De Sica fut
le formidable Voleur de bicyclette, traitant lui aussi de la situation sociale d'après-guerre.

Mimmo Verdesca et Rinaldo Smordoni
source: www.rietilife.com
Souvent oublié donc dans la filmographie relatant ce qui allait être appelé "néo-réalisme italien", Sciuscià n'en reste pas moins une œuvre forte sur laquelle a travaillé le réalisateur Mimmo Verdesca, permettant de comprendre la genèse du film de De Sica, dans une Italie ruinée et en pleine reconstruction tant économique que politique et les conditions de son tournage. Agrémenté de témoignages divers dont celui d'Emi De Sica, fille du grand cinéaste italien, Mimmo Verdesca retrouva également les deux comédiens des rôles principaux, Franco Interlenghi qui interprétait Pasquale et  Rinaldo Smordoni qui incarnait Giuseppe, tous les deux cireurs de chaussures. Le titre américain du film était d'ailleurs Shoeshine, mot dont le dérivé napolitain était Sciuscià!

Sciuscià 70  - Mimmo Verdesca - 2016
Dimanche 9 octobre 2016 - 14h00 - Institut Lumière Salle 2 (Villa) 
EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR 
ET DE LAMBERT WILSON
Réservations: www.festival-lumiere.org

À bientôt
Lionel Lacour

Aucun commentaire:

Publier un commentaire