lundi 26 septembre 2016

Lumière 2016: "Midnight express", la puissance d'un film 30 ans après

Bonjour à tous

En 1978, Alan Parker réalisait Midnight express à partir de l'histoire de Billy Hayes, emprisonné en Turquie pour détention de drogue puis trafic de drogue, tentant de s'évader coûte que coûte. En 2006, la réalisatrice Sally Sussman revient sur cette histoire incroyable, non pour replonger le spectateur dans le seul contexte de production, mais pour montrer comment un film peut agir dans l'imaginaire collectif.

En effet, le succès du film reposait sur ce que subissait le personnage principal, de la part de la police comme des gardiens de prisons: insultes, tortures et sévices multiples, sur un scénario du rarement léger Oliver Stone (débutant alors mais tout de même oscarisé), le tout accompagné d'une bande son mémorable de Giorgio Moroder
(musique faite avec des synthétiseur et oscarisée)!

La conséquence fut multiple. Le film fut bien accueilli par les spectateurs, notamment français (avec près de 6 millions d'entrées!) et du point de vue critique. Mais c'est surtout la réputation de la Turquie qui en prit en coup. Et un sévère.

Dans son documentaire, MIDNIGHT RETURN : THE STORY OF BILLY HAYES AND TURKEY, Sally Sussman revient donc sur ce dernier point. Comment un film de fiction peut perturber à ce point la vision que les spectateurs ont d'un pays, quand bien même le film est une fiction dont les ressorts dramatiques sont objectivement exagérés.

Accompagné de Billy Hayes lui-même, Sally Sussman tente de montrer comment un pays, la Turquie, essaye encore de se défaire de l'image que Midnight express  a imposé au pays.

MIDNIGHT RETURN : THE STORY OF BILLY HAYES AND TURKEY - Sally Sussman - 2016
Samedi 15 octobre 2016 - 17h - Institut Lumière Salle 2 (Villa)
Réservations: www.festival-lumiere.org
EN PRÉSENCE DE SALLY SUSSMAN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire