vendredi 4 octobre 2019

Lumière 2019 - "Léviathan", une perle du cinéma français

Bonjour à tous

Léonard Keigel vient présenter son premier film, Léviathanà la salle 2 de l'Institut Lumière le mercredi 16 octobre à 16h15. Réalisé en 1962, il est projeté en exclusivité au Festival Lumière dans une copie restaurée intégralement avant sa ressortie en 2020, distribué par Héliotrope Films.

Après avoir été l'assistant réalisateur de René Clément, Léonard Keigel passe à la réalisation pour Léviathan en adaptant le roman éponyme de Julien Green qui signera d'ailleurs les dialogues du film. Produit par Pierre Jourdan, Léviathan a pour premier rôle Louis Jourdan, acteur français dont la carrière fut quasi exclusivement américaine à la fin des années 40. Son retour au cinéma français au début des années 60 fut marqué par son rôle d'Edmond Dantès dans la version de Claude Autant-Lara du Comte de Monte-Cristo. C'est donc un casting de première classe qui se propose à Léonard Keigel dans ce film noir, marqué par les sentiments à la fois les plus puissants et les plus vils d'un homme, magnifiés par une photographie remarquable de Nicolas Hayer et de décors l'étant tout autant.

Autour de Louis Jourdan, la jeune Marie Laforêt trouve un rôle bien plus complexe que celui de Marge, l'héroïne du film du mentor de Léonard Keigel dans Plein soleil, tourné un an auparavant. Mais c'est surtout le personnage de Madame Grosgeorges interprétée par Lilli Palmer, actrice allemande à la carrière internationale, et notamment hollywoodienne (elle fut l'épouse de Rex Harrison), qui est le personnage central de ce drame passionnel à l'ambiance moite dans lequel le beau Louis Jourdan semble avoir perdu tout l'éclat de ses rôles habituels pour donner une prestation tout en retenue et en noirceur.

Ce film est une perle du cinéma français qui a été trop longtemps perdue et que le Festival Lumière permet de redécouvrir.

Mercredi 16 octobre - 16h15 - Institut Lumière (salle 2)
Léviathan 
de et en présence de Léonard Keigel
Réservation: www.festival-lumiere.org
À très bientôt
Lionel Lacour




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire