jeudi 26 octobre 2017

Un site internet pour la légende Gregory Peck

Bonjour à tous

Le Festival Lumière 2017 est terminé mais cela n'empêche pas de revenir sur ceux qui ont fait le cinéma de l'âge d'or d'Hollywood. Et Gregory Peck fait partie de ceux-là.
Pour les Français, il est celui qui joua dans Les canons de Navarone en 1961, dans Moby Dick en 1956 ou encore Vacances romaines en 1953.
Pour les Américains, il est assurément un immense acteur oscarisé pour son rôle d'Atticus Finch dans l'adaptation cinématographique de To kill a mocking bird par Robert Mulligan en 1962 (voir à ce sujet Du silence et des ombres:chef-d'œuvre indispensable).

La carrière de Gregory Peck se caractérise par un éclectisme incroyable, tournant dans des films de guerre comme dans des westerns, des films d'aventures, d'espionnage ou des films plus romantiques.
Mais cet acteur qui tira sa révérence en 2003 à l'âge de 87 ans incarnait surtout l'élégance sur grand écran, élégance qui n'était pas qu'une qualité de fiction.

Dans un très beau documentaire, Conversation avec Gregory Peck réalisé par Barbara Koople et présenté hors compétition au Festival de Cannes en 2000, sa fille, Cecilia Peck, également co-productrice du documentaire, accompagne régulièrement son père dans diverses soirées en son honneur. Et ce qui ressort est saisissant. Alors que bon nombre de stars hollywoodiennes étaient déjà oubliées, Gregory Peck est resté dans les mémoires des plus jeunes, de par les rôles qu'il a pu jouer. Et le destin de certains en fut modifié comme ceux intervenant dans les salles pour dire qu'ils étaient devenus avocats pour ressembler à celui interprété par Gregory Peck dans To kill a mocking bird.

C'est la première fois que je relaie la création d'un site internet dédié à un artiste. Peut-être parce que Gregory Peck porte en lui ce qu'Hollywood avait de meilleur à offrir et à transmettre, il m'a semblé comme une évidence de signaler le site internet qui lui est désormais consacré intégralement et dans lequel un maximum d'informations le concernant se trouve, tout en permettant aux spectateurs et amoureux de ses films comme de son jeu de pouvoir témoigner leur affection pour ce grand Monsieur du cinéma américain.

Ce site richement documenté, notamment grâce au travail de Cecilia Peck, vous permettra d'accéder à des archives souvent émouvantes, rares et importantes pour tous ceux désirant étudier l'Histoire du Cinéma américain: http://www.gregorypeck.com/

À très bientôt
Lionel Lacour




Aucun commentaire:

Publier un commentaire