jeudi 20 juin 2013

Tarantino, Prix Lumière 2013

Bonjour à tous,

QT. Deux lettres magiques!
les rumeurs les plus folles circulaient depuis des mois sur le prochain récipiendaire du Prix Lumière 2013. Forcément, pour la 5ème édition, et qui plus est, le 30ème anniversaire de l'Institut Lumière, on se doutait que le Festival Lumière célèbrerait un grand, un très grand du cinéma. Quelqu'un qui rassemblerait tous les cinéphiles. Après plus d'une heure de conférence de presse, Thierry Frémaux, le directeur de l'Institut Lumière, organisateur du Festival, dévoilait dans un petit clip tout en indices pour spécialistes du cinéaste, le nom du lauréat. Les lettres QT concluaient le petit clip d'1'30''. Mais cela faisait déjà bien longtemps que la salle comble hurlait de joie au fur et à mesure que chaque indice confirmait qu'il s'agissait bien de Quentin Tarantino.



C'est peut-être la première fois après Eastwood qu'un tel accueil est fait à l'annonce du lauréat. Parce que, comme l'a dit Jean-Jacques Bernard, rédacteur en chef à Ciné + Classic, "Tarantino est à l'équi-distance de toutes les cinéphilies". Et ce en quelques œuvres seulement. Tarantino, Prix Lumière, c'est une manière de dire à tous que le cinéma concerne tout le monde, qu'il n'y a pas de cinéma de vieux ou de jeune. Tarantino le cinéphile l'a compris mieux que tous, lui qui phagocyte le cinéma de tous les lieux et de tous les temps pour faire un cinéma contemporain et inclassable. Choix on ne peut plus judicieux, on ne peut plus cinéphilique, on ne peut plus classique, on ne peut plus jeune, on ne peut plus moderne et séduisant.




Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière,
devant le Prix Lumière,
annonçant la programmation de la 5ème édition du
Festival Lumière
Et avant la révélation sans fumée de celui qui sera le 5ème prix Lumière? Et bien Thierry Frémaux a révélé quelques point de la programmation, forcément lacunaire puisque le cinéphile Tarantino souhaite participer lui aussi à la programmation.
Avec toujours le même talent, Thierry Frémaux a su mettre en avant les nouveautés, comme par exemple les nouveaux logos de l'Institut Lumière et du Festival, reprenant symboliquement les cercles des boîtes des films du cinématographe, mais surtout la création d'un marché du film classique, une création mondiale, tant ce marché est devenu important avec des protagonistes de plus en plus nombreux, dopés par le numérique et le désir des spectateurs à voir et revoir leurs films en salle.
Pour le reste, des hommages rendus à Christine Pascal, Daniel Toscan du Plantier, Lino Broca ou Charles Vanel, des rétrospectives dont celles dédiées à Ingmar Bergman et à Henri Verneuil, une deuxième session de "Art of Noir" après celle de 2011.
Ce sera aussi des grandes projections comme Les 10 commandements par exemple ou encore Le dernier empereur, restauré pour l'occasion en 3D!
La séance nocturne de la Halle Tony Garnier aura lieu exceptionnellement le samedi soir et sera entièrement consacrée aux Monty Python!
Bien d'autres hommages, rétrospectives ou  invitations encore, avec une remise de prix qui aura lieu cette année le vendredi soir 18 octobre à l'amphi 3000.

Et pour commémorer les 30 ans de l'Institut Lumière, un nouveau "remake" de la Sortie d'usine sera réalisé le samedi 19 octobre.

Bref, une occasion encore merveilleuse d'aimer le cinéma du 14 au 20 octobre 2013, en attendant la programmation des grandes soirées, dont celle d'ouverture...

À bientôt
Lionel Lacour

Toutes les infos sur
http://www.festival-lumiere.org/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire